Un minimum de notes

Un minimum de notes Un maximum de couleurs pour chaque thème De la joie jusqu’au bord et dans la flemme Un minimum de feeling pour chaque item Des mots qui glissent sous les doigts de ma guitare Du soleil dans la voix vers quelque part Un minimum de chaleur pour chaque ivoire Et quand je force la voix je me tords les doigts tu n’y crois pas Un minimum de feeling pour chaque machine un minimum de note Des pieds qui battent la cadence, quand je commence Des corps qui se balancent sur le temps de latence Un minimum de souffrance pour chaque danse un minimum de notes Et quand je force la voix je me tords les doigts tu n’y crois pas]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *