Quelqu’un

      Quelqu’un

tu es parti de bon matin

pour aller tracer ton chemin

aiguisant tes souliers satin

contre les angles de tous les recoins

je t’ai regardé partir

comme un vieux souvenir

tu as disparu au loin

comme si tu n’étais déjà plus quelqu’un

si dans ton voyage tu rencontre 

de jolies notes qui te guident

enfonce toi dans les marécages

avec toutes tes idées solides

garde bien haut ton visage

et admire le paysage

désormais tu es quelqu’un

sur tes aventures en chemin

tu t’écorcheras les mains

mais coute que coute quelque soient les doutes

tu esquisseras ta route

tu es devenu un point

car tu es si loin

mais de près je m’imagine

que tu es devenu quelqu’un

si dans ton voyage tu rencontre 

de jolies notes qui te guident

enfonce toi dans les marécages

avec toutes tes idées solides

garde bien haut ton visage

et admire le paysage

désormais tu es quelqu’un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *