Mon pire ennemi

Mon pire ennemi

tu es toujours mon pire ennemi

entre nous pas de débat

depuis des lunes tu fais campagne

je t’attrapes tu te débats

mais tu reviens chaque fois

tu me déranges après minuit

et je t’étouffe dans mes draps

mais c’est surtout quand je ne t’attendais pas

que tu me serres dans tes bras

tu alourdis tous mes pas

mais quand tu es aux abonnées absents

je suis léger, je parle avec le vent

j’écris ma vie sans faute et sans accent

je tourne sur moi je ne vois que du beau temps

je fais la guerre à toi, mon pire ennemi

demain j’espère tu disparaîtras à vie

le temps qui passe jamais ne t’affaiblit

mes pieds qui brûlent sur sable chaud, toi sur mon sac à dos

ta p’tite pendule faite pour les sots, arrêtée sur zéro

je goutte les heures quand tu ne me troubles pas

comme Hercule je ne recule pas

un armistice qui libère mes idées

une parenthèse qui donne envie de chanter

je te vaincrais mon pire ennemi

tu te dégonfles, pas moi

je vais te pendre, te jeter aux orties

tu vas sortir de ma vie

par la petite sortie

One step away from you I win my day, honey

one mile away from you is in my plan, you know that too

watch away your back my cutting knife is always in my hand

you’ll better run as fast as possible to your country home

you’ll better stay at home t’ill you die, poor and alone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *